Forum

You need to log in to create posts and topics.

Partage d'expérience à propos du diplôme fédéral de Naturopathe

12

Bonjour,
Le diplôme Fédéral me pose beaucoup de questions:
- Financièrement: ces examens sont extrêmement chers et tous ceux que je connais en ont raté 1 sur 2… et ont dû payer à nouveaux
- Cela signifie t’il que les écoles en place reconnues par le RME et ASCA ne sont pas dignes de confiance?
- Qu’en est -il de la confiance dans la sélection du RME et de ASCA? N’est ce pas suffisant pour garantir la qualité des thérapeutes ?
- A qui profite la mise en place de ce diplôme?
- Quels sont les avantages pour les thérapeutes qui consultent déjà depuis plusieurs années ?
- Ceux qui décident de ne pas le passer vont-ils devoir renoncer à leur métier ?

Je n’ai toujours pas pris ma décision. Je dois m’inscrire avant fin 2020 pour n’avoir à passer « que » 4 examens. Je vis ça comme une épée de Damoclès. Il y a une ambiance de chantage à la peur car il reste beaucoup de flous quant aux enjeux d’une résistance à ce diplôme. Que risque t’on à ne pas le faire? Mon travail d’homéopathe est mon gagne pain, je ne peux pas me permettre  de perdre mon droit de pratique. Je n’apprécie pas du tout cette prise de pouvoir et cette absence d’information sur notre futur de thérapeute.
Ce qui me retient le plus est l’aspect financier, je n’ai pas  pour l’instant  4250 Fs  à investir la dedans, Cela représente quasiment 1 an d’étude à une école d’homéopathies !!!

Merci de continuer à nous informer sur ce diplôme.

SZ

Je suis de profession paramédicale, assistante médicale diplômée avec 15 ans d’expérience en cabinet (ce qui représente de nombreuses heures d’anatomie, physiologie, pathologie, pharmacologie, radiologie, psychothérapie, gestion du cabinet, petits soins d’urgence, gestion de la centrale d’appel, gestion du cabinet, analyse de laboratoire, …),

J’ai fais de nombreuses formations complémentaires en homéopathie, énergétique, massage pour mon développement personnel. J’ai accompli la formation complète de sophrologue Caycédienne puis la formation complète de thérapeute en Biorésonance (Diplôme Sebim). J’ai maintenant plus de 15 ans d’expérience dans les 2 domaines, je fais toujours mes formations continues (nutrition, micronutrition, …) et je suis reconnues Asca pour la BioRésonance et RME pour la Sophrologie. Mon cursus ne rentre dans aucun créneaux du diplôme fédéral. Si bien que je serais obligée de refaire une école de naturopathie complète pour obtenir le fameux sésame car il faut être naturopathe ou médecin pour exercer la Biorésonance, chose qui n’avait pas du tout été précisée lors de mes débuts, et qui ne m’a pas empêché d’être reconnue par l’asca.

Voilà, à 53 ans je devrais retourner sur les bancs d’école pour 4 à 5 ans, je l’a trouve un peu saumâtre !

NS

J'aurai personnellement été au BF si celui-ci voulait bien accepter les 18 années de pratique et de formations

12